Pour beaucoup, la cathodique et calorique élection d’Emmanuel Macron vague toujours au stade de la digestion. Et pour cause, en à peine dix-huit mois tout a été avalé, ingurgité, chamboulé. Les sucs émotifs peinent encore à encaisser le choc d’un succès politique qui a tout d’un succès commercial. Là où cette victoire devient (déjà) tragiquo-comique, c’est qu’elle véhicule plusieurs vilaines similitudes avec un sketch des Inconnus datant de 1993. Parmi elles on peut citer : le parcours du candidat, la politique centriste, l’ambiguité du modèle sociétal (la volte-face sur la colonisation) ou encore la débâcle de la gauche (PS RIP). Le tout teinté d’un mondialisme cocaïné parigo-parisien. Les trois humoristes ont été, sûrement sans le vouloir, incroyablement visionnaires. Quand le grotesque devient réel. Et l’improbable, palpable.

Distributions des rôles : Jack Beauregard : Emmanuel Macron / La droiche : En Marche !


Publicités