Après Vanessa Burggraf, c’est au tour de Ruth Elkrief, François Fillon et Marine Le Pen (on peut ajouter Jean-Luc Mélenchon, grand ami de Serge Dassault) de recevoir un Poutou de Philippe.

Le candidat NPA, fringué comme pour faire un babyfoot entre potes, avait laissé les gants à l’usine avant de se pointer sur le plateau du « Grand débat ». En 2 minutes, Poutou a recentré, résumé et conclu l’affaire. Une parfaite illustration de la bonne productivité du salarié français.

Publicités