Ramirez Faking NewsSelon notre gringo à moustache, « Une ambition intime », le programme présenté par Karine Le Marchand – dans lequel elle reçoit des prétendants à l’Élysée avec la candeur d’une groupie et la curiosité d’une mamie – avait initialement une autre vocation. Karine aurait en effet proposé à M6 des projets commerciaux du même nom mais portant sur des domaines totalement différents. L’animatrice de « L’amour est dans l'(antidé)pré(sseur) » – qui avait troqué son patronyme comme on replace une mèche quinze minutes avant son premier passage tv – avait en fait soumis trois affiches publicitaires de produits aux dirigeants de la chaîne afin de les convaincre de s’y associer. Or ces derniers ont vu l’occasion d’en faire une émission politique originale en vue des présidentielles. Karine, ravie, ne s’attendait pas à ça : elle venait négocier un petit pécule pour palier au refus d’une augmentation et repart avec la promesse d’incarner la nouvelle Anne Sinclair… Voici donc ce à quoi nous avons échappé :

Une pub pour un organisme de formation

pub-secretaire-medicale-karine-le-marchand-loeil-du-bat

Une autre pour des serviettes hygiéniques

pub-serviettes-hygeniques-karine-le-marchand-loeil-du-bat

Et une dernière pour un yaourt bio

pub-yaourt-bifidus-actif-karine-le-marchand-loeil-du-bat

C’est ainsi que serait née l’idée saugrenue d’évoquer l’avenir du pays en se dandinant sur un canapé comme Énora Malagré face à Pharell Williams… Pas sûr qu’on ait gagné au change.