La France vient de conclure un contrat de 5 milliards d’euros avec l’Égypte portant sur la vente de 24 Rafale (vous savez ces avions Dassault dont personne ne veut) au président-putschiste al-Sissi responsable de milliers de morts depuis sa prise de pouvoir il y a 2 ans. Si l’Élysée se moque de traiter avec un dictateur sanguinaire (qui surpasse en horreur son père spirituel, Moubarak) pourquoi ne pas contacter la Corée du Nord? Nul doute que Kim Jong-un serait prêt à payer très cher la livraison de centrales nucléaires clef en main, et rapporterait le double du deal passé avec l’Égypte. Le président Hollande (qui avait suspendu la commande russe du navire Mistral en soutien à la démocratie ukrainienne) n’a pas vraiment l’air de se soucier des civils tués hors des frontières de l’U.E, alors autant être cohérent et sauter dans un avion pour Pyongyang… Money is bigger than all.