Quand j’ai commencé Paris Derrière, je n’avais pas décidé du nombre d’épisodes que j’allais réaliser mais j’avais prévu d’arrêter avant que cela tourne en rond. Ce que je n’avais pas prévu, c’est que cette situation arriverait sitôt. L’attitude snobinarde du « militant humaniste » qui devait être l’objet du Paris Derrière #4 m’a fait comprendre qu’il fallait clôturer l’aventure. Plutôt que de courber l’échine devant ses manières antinomiques à son discours, j’ai préféré laisser ce personnage à ses activités principales : courir les manif’ et les studios de cinéma à la recherche d’une figuration dans un navet français. Mes trois premières rencontres ont suffisamment été à la hauteur (humainement parlant) pour refuser la greffe d’un corps étranger à leur personnalité. J’ai donc posé le sceau sur cette rubrique et réuni ces trois épisodes pour n’en faire qu’un. Voici « Entrevues en banlieue » enjoy