« Micro Booba/La Fouine » de l’interprète bling-bling qui survit grâce au clash… Carla Bruni

carla_bruni_loeil_du_batSarko dating. MC Carliméro. Bernardo speaking. Pour son nouvel album, celle qui murmure à l’oreille des ingé-son a mis la gomme. Ne disposant plus de la frappe présidentielle, la longiligne Carla devait trouver une parade pour assurer sa promo’. Tactique choisie (et généralement choyée par les rappeurs) : le clash. Pour une insignifiante histoire de baisemain, l’ex-Première dame compare François Hollande à un pingouin. Avec son air lunaire, Carlita se plaint aussi d’être trop souvent sujet à la critique. Notamment quand on évoque les ennuis (judiciaires) de son mari. Miaouuu

« Marcel humide Bill Clinton » du politique qui ment les yeux dans les yeux… Jérôme Cahuzac

Cahuzac_loeil_du_batNerfs d’acier. Flûte traversière. Honneur en papier mâché. Après avoir nié en bloc, le voilà contraint d’avouer. Comme Bill le saxophoniste, Jérôme aime les instrument à vent. Mais à la différence du président ricain (friand d’actions salaces dans son bureau oval) son mea-culpa n’attendrit personne. Le lynchage essuyé laissait même croire qu’il tendait plus vers un Beregovoy suicidaire, que d’un Clinton apaisé après l’affaire Monica. Que nenni. Ce cirque l’a à peine décoiffé : Cash-uzac veut rester au parti, et préparer un nouveau mandat de député… In-croyable.

« Jambon sec Véronique Genest » de la showbiz girl qui oublie de la boucler… Frigide Barjot

BarjortCerveau anorexique. Tenancière de bistro. Teinture épileptique. L’improbable Frigide multiplie les apparitions médiatiques pensant être utile à la cause qu’elle défend. Mais le shaker émotionnel produit l’effet inverse. Les anti « Mariage pour tous » ont envie de devenir pro. Et les pro ont envie de devenir contre. Juste pour venir aux manif’, lui faire un croche-pied et constater à quel point elle s’accorde au bitume. Voir une clubbeuse à peine rafraichie moraliser la famille, c’est comme si la maman du petit Nelson sermonnait Marge Simpson… Inapproprié et forcément cocasse.

« Ongle jauni Serge Gainsbourg » du grincheux qui se croit tout permis… Michel Houellebecq

Houellebecq_loeil_du_batGrincheux solitaire. Débris dépressif. Xénophobe littéraire. Houellebecq « na’l bebek » veut en plus qu’on l’assimile à l’artiste tellement doué qu’on se doit de le bénir même lorsqu’il décuve. Plutôt manger du verre pilé, car comme en témoignent ses nombreuses répliques fétides, Michel suinte. Il n’aime ni les gens, ni la vie. Alors filez lui une euthanasie ou une thérapie pour le remettre sur pied, et qu’on en finisse. Quand un grabataire aussi fielleux et toxique se sent encore actif, il est certes cruel de vouloir l’enterrer, mais totalement irresponsable de l’encenser…

Publicités