Plus c’est gros, mieux ça passe. En déclarant que toute la viande d’Ile de France était « Halal », Marine a fait insulte à l’intelligence du peuple. Le parisien lambda peut le constater en questionnant son boucher. N’importe quel musulman vivant dans la région, vous assurera que manger halal « partout et tout le temps » relève plus de la course d’orientation que de la balade insouciante. Des sorties scolaires au self du boulot en passant par les restau’ entre amis, mes crampes d’estomac peuvent témoigner : non on ne trouve pas de viande « Halal » partout.

Tu pousses le bouchon un peu trop loin Marine… 

Quand elle dit que « 100% de la viande est sans doute Halal », c’est révoltant car on est proche de l’inverse. Le manque de législation permet (justement) aux industriels de tromper les consommateurs musulmans (cf Herta ou Fleury Michon). Les chiffres seraient plutôt : 95% de la viande n’est pas halal. 2,5% déclare l’être, et à peine 2,5% l’est réellement. Devant cette sortie grotesque, notre gringo a tenté de lui trouver des excuses : Marine a peut-être des problèmes auditifs (son père c’était la vue, peut-être qu’elle c’est l’ouïe), elle aurait ainsi confondu viande « halal » et viande « à l’ail »… mais non. C’était conscient et prémédité. MLP savait que c’était un énorme mensonge pour atteindre son objectif : lancer une polémique-diversion pour émettre le doute et raviver la peur. La première cible de ses déclarations n’étaient pas les électeurs parisiens qui sont capables, par eux-mêmes, de se rendre compte de la supercherie, mais ceux qui vivent en dehors de la région parisienne, partout en France, et pour qui l’Ile-de-France ressemble à un « territoire occupé ». Nul doute également que face à la démonstration de force du candidat Sarkozy à Marseille, la fille Le Pen fut agacée voir inquiète. C’est en pensant à ses ces électeurs – et à leur petit bulletin qui glisse doucement vers le candidat UMP – que la candidate FN s’est mis à aboyer. Finalement, malgré le traitement assez honnête de la presse qui démontra le plus souvent que ses propos n’étaient pas véridiques, l’héritière frontiste est revenu sur le devant de la scène… Elle a donc réussi son coup.

Publicités