En voyant Nadine Morano se ridiculiser sur Canal+ en confondant Renault et Renaud, ma cousine journaliste du Vénézuela, Paola Ramirez, m’a livré un scoop. En décembre dernier, elle était de passage à Paris pour couvrir le procès d’un ressortissant, le terroriste Carlos. Une fois sa mission terminée, elle s’octroya un petit plaisir en allant assister au tournage du « Plus Grand Cabaret du Monde » de Patrick Sébastien (ça va c’est une touriste). Alors qu’elle se rend au petit coin, elle croise Nadine Morano. Ravie qu’une journaliste étrangère l’ait reconnu, la Ministre de l’apprentissage (aïe ça pique) échangea quelques mots avec elle. Paola prit soin d’enregistrer l’entretien sur son dictaphone mais une fois rentrée à Caracas, plus de dictaphone. La Ministre au physique de CPE avait en fait récidivé et Sarkozy avait réussi à étouffer l’affaire via l’un de ses contacts sud américain. Voici donc la boulette incriminée…

Paola Ramirez : « Carlos qui crie « Vive la révolution! » j’aime ou j’aime pas ? »

Nadine Morano : « J’aime Carlos quand il chante « Big Bisous », celle-ci je la connais pas. »