Chers amis nostalgiques, laissez moi vous éclairer.Vous, qui étiez adolescents dans les années 1990. Vous vous souvenez sûrement de la série « Le Prince de Bel air » avec Will Smith, les Banks, Jeffrey, Jazz… À chaque épisode, on découvrait notamment comment Carlton tentait par tous les moyens de paraître plus cool que Will, sans jamais y parvenir. Pour notre plus grand bonheur, la série s’est réincarnée sur la scène internationale. Avec Obama dans le rôle de Will Smith et Sarkozy dans celui de Carlton Banks, plus-vrais-que-nature ! Le président chinois Hue, quant à lui, apparait sous les traits de l’Oncle Phil. Ce G20 a donc été l’occasion d’offrir un petit medley subliminal à tous les fans à travers le monde. Medley que voici…

« Will Obama & Carlton Sarkozy »

Premier extrait, cette échange largement diffusé où Will rappelle à Carlton qui est le boss.

Deuxième clin d’oeil, la fameuse conversation interceptée où il est question du Premier ministre israélien et de son penchant pour le mensonge (véritable secret de polichinelle). En substance, Obama répondait à Sarkozy qui se plaignait de la malice de Bibi le Boucher, en utilisant le ton suivant « Gamin, je me moque de tes soucis. Tu sais c’que j’endure moi ? »

Enfin, le troisième exemple est sans conteste le plus parlant. L’intervention précipitée, excitée, gourmande de Sarkozy en Libye, l’ennemi historique des US. On pouvait penser qu’aucun président américain n’aurait laissé filer l’occasion d’être The One. Celui qui enterre Kadhafi et son régime, laissant ainsi sa patte à la postérité. C’était sans compter sur Carlton Sarkozy et son besoin de reconnaissance permanent. Par tous les moyens, il a voulu (et réussi) à s’emparer du leadership de cette guerre. Alors si l’on en juge sur la finalité plus qu’ambigüe du conflit et sur le K.O dans lequel le pays se trouve aujourd’hui, on peut dire que Sarkozy a été grandiose dans son rôle de Carlton. Mais on ne s’improvise pas franchise player comme ça.

L’extrait original de l’épisode