Moi qui débute dans le métier, je ne savais pas qu’on pouvait qualifier un accueil tiède d’une centaine d’acteurs de personnes de « véritable triomphe national ». BFM et I-télé ont chanté en coeur la même chansonnette. Pas un seul avis divergeant ou juste un écho sur la difficulté à mobiliser un auditoire. Il est important pour sa future campagne que le candidat Sarkozy puisse jouir d’une stature de grand chef d’Etat face à ses opposants. Il est aussi important de rappeler au peuple de France, combien il doit se sentir honoré de pouvoir compter sur un homme de son envergure. Alors au diable la vérité. Et bonjour aux plans de com’ bien léchés…

En réalité, comme on peut le voir sur ce cliché d’un média turc, la prétendue standing-ovation était une mascarade. Les plans serrés sur l’estrade où se trouvait le couple Sarkozy/Cameron étaient bien fixes. Ne laissant à aucun moment entrevoir l’étendue de cette pseudo foule qui « rendait hommage aux libérateurs ». Et là où ça devient carrément pathétique, c’est que les mêmes techniques de propagande furent utilisées par Kadhafi pendant les premiers jours de l’attaque de l’Otan… Fake total. Une séquence digne d’une série B. Merci Élysée Production.