« Le drame de l’Afrique, c’est que l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire »
Nicolas Sarkozy
Dakar, 26 juillet 2007

Le drame de l’Afrique c’est surtout l’appétit charognard des puissances coloniales qui a tué dans l’oeuf tout sursaut culturel, intellectuel et indépendantiste des autochtones. Exemple récent avec le Burkina Faso de Thomas Sankara. Et là, nous ne sommes pas au XVIIIème ou au XIXème, ni même au début du XXème siècle, mais dans les années 1980 ! Une preuve de plus qu’assassiner des dirigeants légitimes et vertueux n’a jamais été un problème. Ni moral ni technique. Thomas Sankara fut un grand homme qui ne mérite pas l’anonymat. Rest in peace.